Loge L’Amitié à l’Orient de Genève

Contacter la Loge l’Amitié

 Rite Moderne Français (1786), Loge mixte

Déclaration de Principes

Les Frères er Soeurs membres de la Loge de « L’Amitié » à l’Orient de Genève souscrivent à la Déclaration de Principes suivante :

1. Les Frères er Soeurs membres de la Loge de « L’Amitié » travaillent ensemble dans le respect absolu de la liberté de conscience et dans la tolérance mutuelle.

2. Ils consacrent leurs activités en Loge à l’étude de l’humanisme, de la philosophie, du symbolisme et des problèmes de société.

3. Ils poursuivent en Loge leur perfectionnement individuel, par la méthode initiatique et symbolique du Rituel.

4. Ils confrontent et discutent en Loge leurs conceptions philosophiques individuelles par la méthode du libre-examen, excluant tout dogme, argument d’autorité ou préjugé, « par suite de quoi la Maçonnerie devient le Centre d’Union, et le moyen de nouer une amitié sincère entre des personnes qui n’auraient pu que rester perpétuellement étrangères. » (Constitutions d’Anderson de 1723, art. premier)

5. Ils veillent, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Loge, au respect des Droits de l’Homme, de la liberté absolue de conscience et de pensée, de la liberté d’expression et de la Laïcité.

6. Ils s’engagent, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Loge, au respect des principes de Liberté, Fraternité et Egalité, sans distinctions ni discriminations d’aucune sorte.

7. Ils apportent à l’extérieur les lumières acquises en Loge, en essayant de les mettre en œuvre pour l’avancement et le bien de la Cité et de l’Humanité, par la promotion dans la société civile des valeurs qu’ils défendent et qui les unissent.

Fait à l’Or. de Genève, à la Saint-Jean d’Eté de 2008 de l’ EV.

Le Rite Français d’après les rituels de 1786 La Loge de L’Amitié et son histoire